Allaitement : conseils pour les femmes enceintes & les jeunes mamans

Quels soins de la poitrine lors de l’allaitement ?

Achetez tout d’abord des soutiens-gorge adaptés à votre « nouvelle » poitrine. Il en existe une large gamme. Un « truc » pour celles qui auront une très forte poitrine : essayez les tee-shirts de fillette, bien moulants. Vous serez soutenue, sans être comprimée. Nous vous recommandons d’opter pour un soutien gorge d’allaitement spécialement adapté à votre maternité, qui vous permettra également de donner le sein à votre bébé en toute discrétion !

Et les gerçures, dont avez peut-être entendu parler? Comme souvent, mieux vaut la prévention. Pour éviter les gerçures, lavez-vous les mamelons à l’eau et au savon, non parfumé, (1 ou 2 fois par jour suffisent), rincez et surtout, séchez-vous les bien!
Si malgré ces précautions, vous avez des gerçures, il existe des crèmes spéciales (prescrites par votre médecin) que vous pouvez passez sur les mamelons. N’en abusez pas. Et surtout, veillez à ce que la poitrine nait plus trace de ce produit médicamenteux avant la tétée.
Le plus important est de maintenir les mamelons secs : pensez au séchoir, ou mieux encore exposez-vous au soleil.

Prenez soins de vos seins : c’est un gage de réussite de l’allaitement, pour vous comme pour votre enfant.

Est ce que l’allaitement fatigue ?

Vous avez accouché, vous êtes fatiguée et vous devez récupérer : c’est normal. Alors bien sûr, quand vous commencez à allaiter, vous êtes encore fatiguée, et vous pourriez avoir du mal à reprendre des forces.

Faites de votre période d’allaitement, une période de repos, de tranquillité vous lavez bien mérité !

Une fois bien installé, l’allaitement fatigue peu. Par contre le stress, un état dépressif, une extrême fatigue, une maladie et bien sûr une alimentation inadéquate (aliment et boisson) peuvent épuiser et éventuellement provoquer une diminution de la lactation.

Plus que l’allaitement, c’est le rythme de bébé qui fatigue. L’appui du papa sera important, surtout au début, quand les rythmes se cherchent.

Un truc : faites la sieste en même temps que bébé

Nombre de tétées : Combien de fois par jour allaiter ?

A la demande.

La marche à suivre est donc très simple.
Cela signifie que vous allaiterez de nuit. Tout comme un bébé nourri au biberon d’ailleurs, mais vous aurez l’avantage de ne pas avoir à stériliser biberon, tétine et à réchauffer du lait au beau milieu de la nuit ! Un autre bienfait de l’allaitement naturel.

Il n’y a pas de règle de fréquence d’allaitement; chaque bébé et chaque maman sont différents. Pour vous donner un ordre de grandeur, votre bébé pourra téter entre 6 et 12 fois / 24 heures.
Faites téter bébé suffisamment longtemps, des deux seins. Pour vous donner un repère, votre bébé pourra téter au moins dix minutes pour chaque sein, mais ne vous mettez pas à chronométrer ! Les premiers jours, une tétée trop longue pourra provoquer des crevasses. Trouvez vos rythmes doucement.
Bébé en grandissant vous imposera son rythme : certains tètent goulûment et sont rassasiés en dix minutes (parfois il faut les arrêter pour leur permettre de faire un rôt), d’autres sont lents et s’endorment pendant la tétée.

Souvenez-vous que l’allaitement est un « mécanisme » subtile, que si vous arrêtez d’allaiter même momentanément (pour des biberons occasionnels par exemple), vous risquez de « désamorcer la pompe ».